Les fabriques des territoires sont des espaces d’inspiration, de créativité, de réflexion, d’échanges, de convivialité et d’expérimentation sur les territoires ruraux.

Les fabriques facilitent la réflexion collective, l’échange de savoirs et de pratiques pour s’interroger, renforcer et faire évoluer ses pratiques. Par leur forme collective, elles invitent à sortir de l’isolement professionnel.

Travailler en transversalité pour des projets culture/social/jeunesse

Un parcours d’éducation artistique et culturelle séduisant, concernant et impliquant les jeunes d’un territoire dans différents temps et stades de leur vie (hors temps et en temps scolaire, de l’enfant au jeune adulte) nécessite une bonne connaissance des enjeux et modes d’action des différents acteurs, tant du secteur de la jeunesse que du secteur social, une recherche d’objectifs partageables, une coordination efficiente, une lisibilité auprès des jeunes et des familles, et surtout d’entrer en connivence avec leurs centres d’intérêt et leurs rythmes de vie.

L’un des traits de la sociabilité des jeunes générations est d’avoir des pratiques, en général collectives et transversales, qui échappent à l’encadrement institutionnel, dans leur quête d’autonomie et leur besoin d’expérimenter par eux-mêmes.

Qu’en est-il de l’expression de leur vitalité culturelle et citoyenne ? Comment davantage les impliquer ? Comment mobiliser différents types d’acteurs, pour porter, valoriser leur capacité à s’exprimer, à agir, à faire, à initier ? Comment travailler en transversalité pour proposer des projets pour / avec les jeunes ?

Cette Fabrique des Territoires vise à approfondir de façon pratique et participative ce qui a été évoqué lors de la rencontre professionnelle du 13 juin à Villefontaine.

Elle sera constituée d’un temps d’analyse de situation ; le regard collectif permettant d’explorer vos pratiques de terrain et proposer des préconisations pour co-construire des actions en transversalité entre acteurs des secteurs de la culture, du social et de la jeunesse. Puis sera suivie d’un temps de témoignage et d’échanges autour d’initiatives et expériences menées sur le territoire des Baronnies en Drôme Provençale (point de vue, méthodes, points de vigilance, positionnement, phasages dans le temps, particularismes à respecter…)

Avec le témoignage d’Elsa Groulade, coordinatrice de la Convention Territoriale Education Artistique et Culturelle de la Communauté de Communes des Baronnies en Drôme Provençale.

Public

Cette Fabrique est ouverte à tous les agents de développement culture/jeunesse des territoires et des collectivités, et toute personne mettant en œuvre un projet culture/jeunesse sur un territoire. En cas de forte affluence, les territoires prioritaires en convention EAC seront privilégiés.

Accueil café dès 9h30

Pensez au covoiturage (rechercher ou proposer sa voiture) en cliquant sur le lien ci-dessus

Inscription gratuite mais obligatoire (nombre de places limité, merci de nous prévenir en cas de désistement)

 

Nous remercions la Communauté de Communes des Balcons du Dauphiné pour l’accueil de cet événement.